Michel Bouquet, L’art de l’acteur

« L’art de l’acteur n’est pas l’art de sentir, c’est l’art de réfléchir. Parce que sentir… on sent toujours, on sentira toujours!… Plus on aura réfléchi, plus on aura matière à sentir. Si on sent sans avoir réfléchi, c’est la meilleure façon d’être conventionnel. Forcément: parce qu’on amalgame tout à soi, alors Marivaux devient la même chose que Molière ou que Feydeau. »

Michel Bouquet