De la dignité de l’homme

« J’ai horreur de fuir mon destin.

J’ai horreur de fuir les charges que la vie, telle qu’elle est, peut m’imposer.

Raymond Aron