Jacques Cels, La poudrière

 » Il n’empêche qu’un certain nombre d’oeuvres m’ont souvent dicté ce que j’avais à faire pour que ma vie se construise, comme si, toujours présentes aux principaux carrefours de mon existence, ces œuvres avaient été des présages, des panneaux de signalisation destinés à m’indiquer la route à suivre. »