Archimède le clochard, Grangier, Audiard, Gabin

« Eh ben, moi, ce qui me les casse, c’est les faux affranchis, les pétroleurs syndiqués, les anars inscrits à la Sécurité Sociale! Ça refait la Chine, ça prend la Bastille, et ça se prostitue dans des boulots d’esclaves. Ah! ils sont beaux les réformateurs du monde! Le statisticien qui baguenaude un placard d’usurier, le chinetoque qui propage les danses tropicales et le mange-merde qui prône la gastronomie. Ah! il est mimi le triumvirat! Un beau sujet de pendule! Allez, viens, ma belle, qu’on foute le camp, qu’on voie plus ces affreux!  »

Michel Audiard