Léon Bloy, La femme pauvre

« Ma chère Clotilde, les anciens juifs avaient un nom pour chacun des deux crépuscules. Celui du matin s’appelait le crépuscule de la Colombe et celui du soir le crépuscule du Corbeau. Votre visage de mélancolie me fait penser à ce dernier. » 

« Parfois, cependant, elle avait des mots étranges qui déchiraient, ainsi que des éclairs, le fond de son âme: J’ai cherché l’amour comme les mendiants cherchent les vipères! Quand j’ai frappé monsieur Chapuis, j’ai cru qu’il me poussait un chêne dans le cœur!… » 

« Nous sommes des dormants selon la Parole sainte, et le monde extérieur est dans nos rêves comme une énigme dans un miroir. »

« Nous sommes tous des misérables et des dévastés, mais peu d’hommes sont capables de regarder leur abîme… (…) Vous qui parlez, vous ne savez pas votre propre enfer. Il faut être ou avoir été un dévôt pour bien connaître son dénuement et pour dénombrer la silencieuse cavalerie de démons que chacun de nous porte en soi. »