Valère Novarina, Pour Louis de Funès

« Le théâtre a été inventé pour y brûler la nuit toutes les figures humaines. »

« Car le visage de l’homme n’est pas un pot à tendre bêtement aux projecteurs et objectifs des photographes, mais une surface qui doit se déchirer, une face transfigurée et saisie par dedans qui doit trembler en deux par une force qui la prend et la pousse hors d’ici. »

« (Nous sommes) des animaux qui sont dressés pour renaître en parlant. »